Offre le « plaisir de la conduite » même sur le banc d’essai : Les moteurs électriques 30 kW disponibles en option pour le banc d’essai MSR 500 de MAHA permettent d’atteindre des vitesses finales et des accélérations plus élevées pour l’essieu qui n’est pas entraîné par le véhicule. Ainsi, même les véhicules de sport avec plus de 500 chevaux et une distribution de puissance variable de l’entraînement (Haldex, 4matic, xdrive...) peuvent être testés sur le banc d’essai de façon reproductible sans problème et avec une dynamique exacte.

Haldenwang, le 16 mars 2018. Le MSR 500 – un incontournable dans le domaine des bancs d’essai depuis des années – peut être complété en option de moteurs électriques 30 kW lorsqu’il est nécessaire de couvrir une classe de puissance particulièrement élevée. La synchronisation électrique des axes de roulement rend le banc d’essai unique en son genre dans son domaine d’utilisation. Les moteurs assurent que l’essieu avant et arrière sont synchronisés de façon exacte et réglés indépendamment l’un de l’autre. Ainsi, ils ont toujours la même vitesse de rotation.

Une solution améliorée : Une plus grande accélération lors de la mesure de la puissance

Afin de pouvoir assurer l’extrême précision et la reproductibilité habituelles des bancs d’essai de MAHA également pour les véhicules de sport et les véhicules à distribution de puissance variable sur les essieux, des moteurs électriques supplémentaires plus puissants peuvent être utilisés directement sur le jeu de rouleaux. Cette mise à niveau est possible pour les installations existantes construites à partir de l’année 2017.

L’utilisation de moteurs 30 kW permet une accélération plus rapide pour des vitesses de jusqu’à 250 km/h pour l’essieu qui n’est pas actionné par le véhicule. « En comparaison avec moteur 22 kW intégré de série à notre MSR 500, cela correspond environ à un doublement de l’accélération de suivi pour des vitesses allant jusqu’à 200 km/h », explique Daniel Mohr, responsable produit pour la technologie de mesure chez MAHA. « Grâce à l’accélération de suivi et à la vitesse plus élevée, il devient alors possible de réaliser des essais de véhicules puissants avec la précision et la reproductibilité habituelle sur le MSR 500. »

D’autres essais de fonction sont également possibles sur les véhicules électriques

Les moteurs plus puissants offrent également d’autres possibilités à l’utilisateur dans un autre domaine d’application. Ainsi, la masse de translation du banc d’essai dans le cadre de la simulation de conduite est augmentée, ce qui facilite le diagnostic du véhicule et permet de réaliser des tests de fonction supplémentaires sur les véhicules électriques. Ainsi, « l’essai en atelier » peut être mené de façon encore plus variable et individualisée.

La meilleure transmission de puissance

Grâce au revêtement de nickel-chrome de qualité sur les rouleaux, les pneus adhèrent aux rouleaux de façon optimale lors de l’essai de puissance. La puissance est alors transmise du mieux possible, et les dérapages supplémentaires des pneus sont évités.

Quelle que soit l’application, les bancs d’essai à rouleaux à crête de MAHA offrent une fiabilité maximale, ainsi que des valeurs de mesure particulièrement précises et reproductibles. Nos experts seront ravis de vous conseiller à propos de défis et de souhaits individuels au sujet de la technologie de mesure de puissance.